Bannir le coton pour les masques en tissu lavable à destination des soignants

Attention, le document du CHU Grenoble a fait l'objet d'un démenti de la part de l’hôpital de Grenoble. 

Il s'agit d'un vrai document mais qui est bien antérieur au coronavirus. Le CHU n'a jamais demandé à ses soignants de coudre eux-même des masques en tissu. Ce masque a pour seul avantage de servir de geste barrière tout au plus mais n'est pas homologué ni recommandé. Son utilisation en milieu hospitalier dans le cadre de Covid-19 est controversée. 

 

De plus le coton est à bannir

Pour citer la pdg de la société Dutra en Belgique qui est spécialiste des masques car ils en fabriquaient il y a 30 ans et font toujours des habits pour le personnel hospitalier: “Tout réside dans la fibre utilisée. Pour qu’un masque soit réellement efficace, il faut utiliser du tissu 100% polyester de qualité professionnelle. Le coton doit être banni. Il faut uniquement utiliser un polyester très serré qui va faire barrière. En fait, le polyester n’absorbe pas l’humidité, alors que le coton absorbe. Le masque en coton va absorber la salive et donc il y aura un transfert, ce qui veut dire que le masque n’est pas barrière et n’est pas efficace pour arrêter les bactéries ou les microbes.”  

Sans compter que la fibre de coton est une fibre courte, cassante : 
les particules de coton peuvent voler au lavage à cause de l’usure et donc transporter le virus. Pensez aux peluches que vous retrouvez dans le filtre de votre lave linge ou sèche linge... 

Source : Dutra 
et notament cette interview de leur PDG http://www.vivreici.be/article/detail_coronavirus-fabriquer-des-masques-en-tissu-pour-aider-ceux-qui-en-ont-besoin-d-accord-mais-pas-n-importe-comment?id=391018